L’Afrique, une destination de dépaysement et d’aventure

L’Afrique est un immense continent couvrant une superficie de 30 415 873 km² et regroupant 54 pays intéressants. Parmi les destinations africaines les plus prisées des routards, on peut citer, par exemple, la Tanzanie, la Namibie et le Kenya. Ce dernier attire les touristes grâce à ses sites fascinants et les nombreuses activités qu’on peut y pratiquer. Les aventuriers en quête de dépaysement et de sensations fortes pourront également y faire une visite en montgolfière. La réserve Masaï Mara située dans le sud-ouest du pays est un immanquable lors d’un survol de cette contrée. Il s’agit d’un bestiaire qui abrite, entre autres, les Big five (le léopard, le lion, l’éléphant, le rhinocéros et le buffle). À part cela, ce havre de paix héberge d’autres animaux comme le zèbre, la gazelle, la girafe, etc. Par ailleurs, une expédition dans la vallée du Grand Riftpermet aux voyageurs d’admirer le lac Elementaita. Celui-ci est un point de rendez-vous des milliers de flamants roses et de flamants nains en raison de la présence de crustacés et de larves d’insectes dans l’eau de cette merveille naturelle. À noter que ce lieu a été déclaré patrimoine de l’UNESCO en juin 2011.

Visite mémorable du parc national Kutulo, Tanzanie

Au cours de leurs séjours Afrique, les bourlingueurs pourront visiter le parc national du plateau d’uitulo en Tanzanie. Cette réserve est aussi connue sous le nom de Bustaniya Mung ou de jardin de Dieu. Elle abrite une végétation surprenante qui fera le bonheur des naturalistes. Les botanistes en herbes y découvriront, par exemple, 350 espèces végétales dont 30 sont endémiques en Tanzanie. Les touristes verront également dans cette zone protégée des orchidées, des aloès, des lobélies, desprotéas, des géraniums et bien d’autres encore. De plus, la présence de plusieurs espèces fauniques rares dans ce parc ravira certainement les amateurs de vie sauvage. Ces derniers y observeront des oiseaux endémiques comme les outardes de Denham, les hirondelles bleues, les cisticoles de Njombe, etc.

À l’assaut du site archéologique de Twyfelfontein en Namibie

Le site archéologique de Twyfelfontein est une zone à ne pas rater lors d’un voyage en Namibie. Ce site se trouve dans la région de Kunene, au nord-ouest du territoire namibien. Il fut un haut lieu de cultes chamaniques et doit sa renommée à ses nombreux pétroglyphes. Certains de ces dessins ont été réalisés par une tribu indigène, il y a de cela 6 000 ans. À part cela, il existe également près de 2 500 gravures dans cette localité. Les plus connus sont « l’Homme-Lion » et la « Danse Kudu ». Cet endroit est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007. Par ailleurs, plusieurs pistes de randonnée sont à la disposition des routards qui veulent découvrir ces œuvres. Outre ces arts rupestres, le Twyfelfontein possède aussi des paysages remarquables que les bourlingueurs pourront admirer pendant un survol en montgolfière.