Les éléments indispensables pour un bar.

Avant de créer ou reprendre un bar, il est important de savoir tous les formalités nécessaires ainsi que les éléments indispensables pour un bar. En effet, toutes personnes désirant se lancer dans cette activité doit avant tout être titulaire d’une petite ou grande licence selon la nature des boissons et d’un permis d’exploitation. Dans le cas où l’établissement débit de boissons vend par la même occasion de la nourriture, le suivi d’un stage d’hygiène alimentaire s’avère essentiel. La licence bar est par définition, une autorisation pour certain débits de boisson de commercialiser des boissons alcoolisées et des liqueurs. Cependant, le paiement d’un droit de licence a été annulé.

L’obtention d’une licence bar à Lyon.

Licence bar08Selon la loi française, toute personne exploitant un établissement offrant des boissons alcoolisées ou non aux consommateurs doivent impérativement détenir une licence bar. Licence-bar.fr montre qu’à Lyon, il est interdit de créer cette dite licence, il faut soit l’acheté soit la transférer. Ces procédés doivent être communiqués à la mairie pour une existence légale de l’établissement. Cependant, la licence doit se trouver dans une même commune à l’exception d’une transmise touristique. En outre, l’achat et le transfert d’une licence est soumis à des règlementations. L’exploitant d’un bar Lyonnais est obligatoirement tenu de suivre une formation dans le but d’obtenir un permis d’exploitation et de connaitre les différents règlements liées à la vente d’alcool. Cette formation est dispensée par des organismes professionnels coordonnés spécialement par des experts en matière de restauration et d’hygiène alimentaire.

Définition légale d’une licence bar.

Une licence bar dite également grande licence ou licence IV est un écrit par laquelle on autorise la vente des boissons de la première, deuxième, troisième et quatrième catégorie c’est à dire tous les alcools non distillés telles que : tafias, alcool de vins, cidre, poirés, liqueurs ainsi que les boissons de la cinquième catégorie autrement dit toutes boissons non interdites. Sur le site, il est dit que si la vente d’alcool a lieu en dehors des repas, l’exploitant doit être titulaire d’une licence de débit de boissons à consommer sur place et dans d’autre cas c’est-à-dire que si l’établissement en question vend des boissons uniquement à titre d’accessoire à l’occasion d’un repas, il doit être titulaire d’une licence restaurant. Les établissements détenant une licence de débit de boissons ou une licence de restaurant à consommer sur place peuvent également vendre à emporter les boissons autorisées par leur licence.